SantéTrucs & Astuces

Tu es insomniaque? Cet article est fait pour toi !

On connait tous ces soirées où compter les moutons ne suffit malheureusement pas à nous faire tomber dans les bras de Morphée. Et on sait tous les deux à quel point c’est frustrant ! Aujourd’hui, le Souk va t’aider à comprendre le mécanisme des insomnies, et te proposer quelques méthodes qui, espérons, t’aideront à mieux dormir la prochaine fois. Allez fi9 m3ana une dernière fois, c’est parti !

 

L’insomnie, c’est quoi?

Bon, pas besoin de t’expliquer à proprement parler ce qu’est une insomnie : c’est ce genre de nuits où, au lieu de dormir,  tu es tout simplement assis à fixer les moindres détails de ton mur blanc en remettant en cause le sens de ta vie (oui, car même un mur blanc est riche en détails à ce moment là).
Mais il est quand même intéressant d’en comprendre les mécanismes pour ensuite pouvoir trouver une solution !

 

 

Il faut savoir que l’insomnie ne se manifeste pas de la même manière pour tout le monde, et qu’elle se partage en différents types :

  • L’insomnie idiopathique, ou le cas le plus rare des insomnies, mais aussi celui qui apparaît dès le début de l’enfance ! Elle est attribuée à un dysfonctionnement neurologique du système du sommeil et de la veille.
  • L’insomnie aiguë (ou insomnie d’ajustement), causée par un facteur stress qui survient souvent après un événement inattendu ou déprimant. Généralement, sa durée varie entre quelques jours et trois mois si la personne arrive à s’adapter ou dépasser l’évènement en question, mais, dans les cas extrêmes, elle peut se transformer en insomnie chronique.

  • L’insomnie due à un mauvais rythme de sommeil. Ou quand un épisode Netflix se transforme en toute une saison ! Plus sérieusement, c’est le cas où, par exemple, tu consommes de la caféine à des heures tardives, dors à des heures instables, fais des siestes excessives, ou encore vis dans un mode sédentaire..  Que de facteurs qui nuisent à ton hygiène de sommeil !

  • L’insomnie psychophysiologique, ou le cercle vicieux de l’insomnie.. Tu as peur d’aller te coucher car tu angoisses à l’idée ne pas pouvoir parvenir à dormir, et tu te cantonnes tellement à cette idée que tu finis par tomber dans ton propre piège ! Certainement le type d’insomnie le plus frustrant, n’est-ce-pas? Bizarrement, les gens qui vivent ce trouble ci ont moins de mal à dormir dans d’autres endroits que chez eux.

Il ne faut tout de même pas confondre insomnie et petite nuit, car il arrive que l’on ait tout simplement moins besoin de sommeil que les autres.
Mais si tu es insomniaque, tu t’es probablement reconnu dans un de ces cas là ! Il est tout de même utile de distinguer si l’insomnie à laquelle tu fais face est chronique ou passagère.
Et les troubles sont d’autant plus accrus quand viennent s’ajouter sur le tas l’anxiété, le stress, les mauvaises habitudes, et, dans d’autres cas, des maladies passagères ou une dépression..

 

 

Sans oublier les conséquences qui sont plutôt évidentes: difficultés de concentration, sentiment d’irritabilité durant la journée, maux de têtes, somnolence .. Que d’ingrédients pour un bon tajine de déprime et de fatigue.
En tout cas, c’est pas au Souk que tu les trouveras, car nous, on va plutôt essayer de te proposer de bonnes solutions !

  • D’abord, fini les mauvaises habitudes ! On oublie le café après 17H, les boissons qui réveillent, de préférence la nicotine et les écrans aussi.
    On met également une croix sur les siestes tardive, ce remède qui te soulage à court terme mais qui ne fait que retarder ton sommeil encore une fois..

  • Une astuce infaillible: la lecture ! A moins de lire une histoire où il y a beaucoup de suspens et d’action, cette méthode aide vraiment à s’endormir plus facilement ! Nous, on aime bien celui-ci.

  • La méditation est aussi d’une très grande aide, et, pour t’éclairer un peu plus, il y a même tout un article autour du thème !

  • Se forcer à rester éveillé, ou une technique de psychologie inversée. Yak ton cerveau ne veut en faire qu’à sa tête, alors prends le à son propre piège. Testé et approuvé !

  • Eviter de réfléchir à tous ses problèmes. Même si le moment où tu poses ta tête sur ton oreiller est parfois le seul où tu peux faire un bilan de la journée, trop penser (et surtout à des choses négatives) peut engendrer un stress qui t’empêchera tout simplement de dormir..

  • Prendre un bain, écouter de la musique calme (3endak on te surprend à écouter du Chop Suey), se mettre dans une bonne ambiance de sommeil, et ne pas manger trop lourd !

    Si ton insomnie dure de manière anormale, n’hésite quand même pas à te renseigner auprès d’un médecin. En attendant, prends soin de toi et à une pro..proch…. zzz !



Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + 20 =